Renforcement des capacités de plaidoyer en Afrique Francophone Occidentale et Centrale: Besoins, Tendances et Actions

Loading Events

« All Events

  • This event has passed.

Renforcement des capacités de plaidoyer en Afrique Francophone Occidentale et Centrale: Besoins, Tendances et Actions

June 2 @ 1:00 pm - 2:30 pm

Inscrivez-vous

Date: Le 2 Juin 2021

Heure: 13h00 – 14h30 Heure d’Afrique de l’Est (Nairobi, Kenya)

                11h00 – 12h30 Heure d’Afrique de l’Ouest

                12h00 – 13h30 Heure d’Afrique centrale

L’accélérateur de plaidoyer organise une série de webinaires intitulée « Le plaidoyer local en Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale francophone (AOAC)». Dans le cadre de cette série de webinaires, nous réunissons des acteurs de plaidoyer de l’Afrique francophone pour animer des discussions et inciter d’autres acteurs de plaidoyer à partager leurs expériences dans la mise en œuvre de divers efforts de plaidoyer dans l’environnement mondial actuel.

Le premier webinaire a exploré l’état du plaidoyer en Afrique francophone (Ouest et du Central) en mettant l’accent sur les défis et opportunités actuels. L’un des défis mis en évidence au cours du webinaire était le manque de possibilité pour le renforcement des capacités en plaidoyer. La recherche faite par l’accélérateur de plaidoyer ainsi que les évidences provenant de l’écosystème de plaidoyer indiquent que la capacité locale actuelle en plaidoyer est insuffisante dans la plupart des pays de la AOAC. Dans la région,les interventions de renforcement des capacités en plaidoyer sont limitées et souvent dictées par les priorités et le financement des bailleurs. Au sein de l’écosystème du plaidoyer, la plupart des acteurs de plaidoyer et des organisations de plaidoyer dépendent largement du financement de différentes agences internationales de bailleurs, ce qui a conduit à une dépendance excessive des acteurs locaux de plaidoyer vis-à-vis du financement des bailleurs, qui est généralement un financement à court terme basé sur des projets. La plupart des individus, réseaux et organisations de plaidoyer n’ont pas la possibilité et les moyens d’établir leurs priorités à long terme en termes de plaidoyer en raison de la dynamique au sein de l’écosystème du plaidoyer qui ne favorise pas le plaidoyer local. De plus, la communauté des acteurs de plaidoyer est limitée, car la plupart des acteurs de plaidoyer ne partagent pas leurs idées et leurs outils de peur de perdre le privilège du soutien des bailleurs et des financements futurs. L’impact sur le renforcement des capacités en plaidoyer est clair, l’assistance technique étant dominée par le déplacement des ressources de plaidoyer, humaines, financières, outils et tactiques, du nord au sud. Il est important pour les acteurs de plaidoyer d’avoir accès à une assistance technique africaine qui soit ancrée dans le contexte et qui apporte les nuances des programmes de plaidoyer. Le renforcement des capacités de plaidoyer est un aspect souvent négligé de l’écosystème du plaidoyer. Le soutien à l’amélioration de la qualité du plaidoyer et donc à un plus grand impact et à la résilience du secteur du plaidoyer est une composante essentielle de l’écosystème du plaidoyer. Il est nécessaire de renforcer les capacités en plaidoyer en se concentrant sur les priorités nationales déterminées par les acteurs de plaidoyer locaux.
L’exploration de cet aspect du plaidoyer est essentielle pour garantir un plaidoyer coordonné localement.

Le webinaire explorera donc les questions de renforcement des capacités en plaidoyer dans la région en se concentrant sur le thème «Renforcement de capacité en plaidoyer en Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale (AOAC): Besoins, Tendances et Action.».:
▪ Comment la capacité de plaidoyer se renforce-t-elle en AOAC ?
▪ Comment les organisations de défense des droits, les réseaux et les individus obtiennent-ils un
soutien technique en matière de plaidoyer ?
▪ Qu’est-ce qui est disponible en termes de renforcement de capacité ? Est-il réactif ? Est-ce
diversifié? Est-il facilement disponible? L’appui est-il africain ?

Mme Yaye Sophiétou Diop est actuellement responsable du plaidoyer chez Speak Up Africa. Spécialisée en plaidoyer et en gestion de projets, Sophiétou assure la cohésion au sein de l’équipe des programmes et veille à l’établissement de liens entre tous les domaines. Son travail se concentre principalement sur la recherche formative, le développement de stratégies, la formation et l’accompagnement dans la mise en œuvre d’activités de communication et de plaidoyer. Passionnée par la recherche, dans sa carrière, Sophiétou a travaillé sur des thématiques diverses y compris la santé, l’agriculture, l’équité, le genre et l’assainissement.

 

 

 

 

 

 

 

Mme Regina Baiden est actuellement la Coordinatrice Régionale du Plaidoyer pour l’Afrique de l’Ouest à CARE International, où elle coordonne le plaidoyer régional pour réduire la pauvreté et réaliser la justice sociale. Elle a plus de 6 ans d’expérience dans le secteur du développement et a précédemment travaillé avec des organisations telles que le West Africa Civil Society Institute (Institute de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest), Institute of Economic Affairs Ghana (l’Institute of Economic d’ Affairs du Ghana), International Rescue Committee, entre autres. Son expérience professionnelle couvre des questions thématiques telles que les droits et le leadership des femmes, l’éducation, l’espace civique, le plaidoyer politique, la création de réseaux et la durabilité de la société civile. Regina est titulaire d’une maîtrise en genre et développement ainsi que d’une maîtrise en communication.

 

 

 

Mr. Célestin COMPAORE est actuellement Directeur Régional du projet Accélérer l’accès du DMPA-SC dans les pays du Partenariat de Ouagadougou à Jhphieo. L’objectif du projet est d’Accroitre l’accès des femmes et des filles à une variété de méthodes contraceptives en Afrique de l’Ouest et du Centre. Il a plus de 10 ans d’expérience dans le plaidoyer, la mobilisation sociale en faveur de la santé sexuelle et reproductives, des adolescents, des jeunes et des femmes en Afrique de l’ouest et du Centre. Avant de joindre Jhpiego, Célestin a travaillé comme Directeur exécutif de SOS /Jeunesse et Défis (SOS/JD), consultant pour IPAS, Senior Régional Program manager pour Pathfinder sur un projet de plaidoyer sur les Droits en santé sexuelle et Reproductives (DSSR) et la domestication du protocole de
Maputo.

 

 

 

 

 

 

M. Mody NDIAYE est actuellement Directeur des Programme de l’ONG RAES, une ONG sénégalaise qui s’investit dans la communication sociale pour le Développement en Afrique de L’ouest et du centre, à travers un mécanisme de
partenariat horizontal. Enseignant/Formateur et Diplomé en Sciences de l’Education et en management des organisations, il a rejoint le monde du développement à travers une ONG d’obédience scoute, JEUNESSE ET DEVELOPPEMENT. A travers le RAES, il s’agit pour M. NDIAYE d’aider à capitaliser « Comment les ressources de l’Edutainement, mises au service du plaidoyer, peuvent aider à l’atteinte des changements et transformations escomptés.

 

 

 

 

Inscrivez-vous

 

Details

Date:
June 2
Time:
1:00 pm - 2:30 pm
Event Categories:
, ,
Event Tags:
,

Venue

Zoom